Cyclisme et Dopage

L'histoire du cyclisme cache dans son ombre une autre histoire, celle du dopage. Le Tour de France, épreuve phare s'il en est, n'a évidemment pas été épargné. cyclisme-dopage.com a passé au crible tous les Tours depuis 1968, année où, pour la première fois, un cycliste fut sanctionné sportivement pour dopage.

Un tiers des participants au Tour ont croisé le dopage, près des deux-tiers parmi les dix premiers à Paris, environ les trois-quarts des bouquets du podium et 77,6% des maillots jaunes.

En étudiant les statistiques concernant les chiffres du dopage au cours des Tours de France, on constate que le nombre de coureurs épinglés (coureurs ayant contrevenu au règlement antidopage) est en forte baisse ces dix dernières années.

Cependan, cyclisme-dopage.com avertit: "ces statistiques comptabilisent les coureurs qui ont été épinglés à un moment où à un autre de leur carrière. Elles évoluent donc au gré des contrôles positifs, des aveux, des enquêtes diverses et variées, qu'elles concernent des coureurs retraités ou encore en activité. Tous ces chiffres sont donc susceptibles d'évoluer à la hausse au fil du temps. En particulier, les chiffres concernant les tours des dix dernières années doivent être considérés comme hautement provisoires".

Pensez-vous que les taux de dopage ont réelement diminués durant cette dernière décénie, ou bien simplement les coureurs n'ont pas encore été épinglés?

Source: cyclisme-dopage

Le dopage est-il encore présent au Tour de France?

Félicitations !

Votre vote est pris en compte

2 encore 1 semaine